Habitat

Par la rédaction - Lundi 23/01/2012
0 votes
2542 lectures
0 commentaires
VOTER
0

Énergies : ce qui a changé au 1er janvier 2012

Crédits d’impôt revus à la baisse, nouvelle étiquette énergie pour certains équipements et hausse du prix du gaz marquent ce début d’année.

Graphique croissant avec en fond un billet de 100 euros
© N-Media-Images - Fotolia.com

Les taux des crédits d’impôt accordés pour les travaux d’économie d’énergie sont rabotés de 15 %.
- Le crédit d’impôt pour un chauffage au bois passe, par exemple, de 22 à 18 %, et de 36 à 31 % en cas de renouvellement d’un appareil existant
- Le crédit d’impôt pour le photovoltaïque passe de 22 à 13 % et pour le solaire thermique (chauffe-eau et système solaire combiné) de 45 à 38 %
- Pour les pompes à chaleur aérothermiques air/eau, il passe de 22 à 18 %

Une nouvelle étiquette énergie est désormais apposée sur les appareils de froid, lave-linge, lave-vaisselle et téléviseurs. 3 nouvelles classes distinguent les appareils performants, actuellement en catégorie A : de A+, pour les moins sobres, à A+++, pour les plus sobres en énergie.
La consommation annuelle moyenne d’énergie ainsi que certaines caractéristiques comme le volume sonore sont désormais affichés. l'Ademe publie un guide explicatif sur cette nouvelle étiquette énergie.

Les tarifs du gaz augmentent de 4,4 % pour les particuliers.

Le tarif social du gaz et de l’électricité est revalorisé de 10 %. Par exemple, un foyer de quatre personnes se chauffant au gaz verra sa facture réduite en moyenne de 156 € par an, contre 142 € jusqu’alors.