Habitat

Par la rédaction - Lundi 04/04/2011
0 votes
2430 lectures
0 commentaires
VOTER
0

Le DPE bientôt revu et corrigé

Le Diagnostic de performance énergétique doit évoluer et se perfectionner pour survivre aux critiques et conserver sa crédibilité.

Etiquette de performance énergétique

A la suite des mauvais résultats issus d’une enquête de l’UFC-Que choisir sur les DPE, le Gouvernement a annoncé la mise en place d’un plan de fiabilisation et d’uniformisation de ce dispositif.

Nathalie Kosciusko Morizet, ministre de l'Écologie et Benoist Apparu, secrétaire d'État chargé du logement, ont annoncé que le Conseil national de l'Habitat allait s'atteler aux améliorations qui peuvent être apportées au DPE, notamment en matière de transparence et de fiabilité.

Durant les prochaines semaines, les ministères vont suivre plusieurs pistes parmi lesquelles :

  • L’élaboration de méthodes de calcul uniformisées,
  • Le perfectionnement du contrôle des diagnostics effectués,
  • La professionnalisation des diagnostiqueurs, grâce notamment à un meilleur encadrement de la formation.


L'objectif est de rendre clairement explicite l'ensemble des données prises en compte dans le calcul du DPE.

Le DPE des bâtiments d'habitation est obligatoire lors de la vente d'un logement (depuis 2006), mais également lors de sa mise en location (depuis 2007). Il s'agit d'un diagnostic qui permet d'estimer la consommation énergétique et les émissions de gaz à effet de serre des logements, et donc de les comparer entre eux. Ce diagnostic est généralement accompagné de recommandations de travaux devant servir à améliorer la performance énergétique. Il est donc important que son contenu soit connu du locataire ou de l'acquéreur mettant ainsi en lumière la valeur patrimoniale du bien.

Depuis le 1er janvier 2011, en cas de vente ou de location d'un bien immobilier, le classement du bien au regard de sa performance énergétique est également obligatoirement mentionné dans les annonces immobilières. La réalisation de ce diagnostic est à la charge du propriétaire du logement.