Enquête

Par la rédaction - Lundi 24/10/2011
0 votes
2063 lectures
0 commentaires
VOTER
0

Les Allemands champions des économies d'énergie

Selon un 1er baromètre international réalisé dans 4 pays, les Allemands arrivent en tête pour les petits gestes du quotidien, suivis des Français. Américains et Britanniques investissent dans des équipements sophistiqués pour piloter et réduire la consommation de leur logement.

Image de l'actualité "Les Allemands champions des économies d'énergie"

71% des personnes interrogées outre-Rhin disent éteindre four et plaques quelques minutes avant la fin de la cuisson, contre 38% des Américains. Et plus de 80% des Allemands couvrent l'eau pour accélérer l'ébullition, contre 60% environ aux Etats-Unis. Français et Allemands viennent en tête, avec 78% et 79% des réponses respectivement, quand il s'agit de remplir au maximum sa machine à laver avant de lancer le programme, contre 52% aux Etats-Unis.

De même pour l'utilisation des multiprises avec interrupteur (77% en Allemagne et 72% en France contre 64% aux Etats-Unis) ou pour le fait d'éteindre ses appareils plutôt que de les laisser en veille (70% en Allemagne, 66% en France mais 56% outre-Atlantique). En revanche, les Américains sont plus nombreux (71%) à baisser d'un degré le chauffage chez eux, contre 66% des Allemands et 61% des Français.

Les pays anglo-saxons, avec un taux très élevé de propriétaires (70% pour les Etats-Unis et le Royaume-Uni, contre 60% pour la France) se montrent les plus enclins à réaliser des investissements dans leur logement, à la différence des Allemands, dont le taux de propriétaires est inférieur à 50%.

Seuls 40% des Français et 51% des Allemands disent avoir déjà installé, ou être prêts à le faire, un système de mesure et de pilotage des appareils de la maison, contre 72% des Britanniques et 60% des Américains.

De même, seulement 58% des Français et 44% des Allemands ont mis en place, ou y songent, un système d'alerte en cas de consommation inhabituelle, contre 78% des Britanniques et 68% des Américains.

Ce manque d'intérêt pour la domotique ne signifie pas que les Français et les Allemands n'investissent pas pour réduire leur consommation, mais leurs investissements se limitent au double vitrage, aux appareils électroménagers de meilleure classe énergétique ou aux ampoules basse consommation.

Sur ce dernier point, les Français et les Britanniques viennent très largement en tête (80 et 81% des personnes interrogées disent acheter ce type de lampe, contre 71% des Allemands et 69% des Américains).

Baromètre international réalisé par l'institut Harris Interactive et par Rexel, leader mondial de la distribution de matériel électrique.